Endroit : Port Saunders, à Terre-Neuve

Numéro de cas : 120-687

Le 29 mars 2016, la Garde côtière canadienne (GCC) a informé l’Administrateur que le bateau de pêche Stelie II représentait une menace possible de pollution par les hydrocarbures au port de Port Saunders, à Terre-Neuve. Les lignes d’amarrage du bâtiment de 90 pieds construit en 1963 s’étaient détachées de l’installation de l’entreprise Northern Boat Repair, ce qui endommageait le quai. Le bâtiment gîtait considérablement à tribord et prenait l’eau. Les autorités locales étaient préoccupées du fait que du mazout se trouvait à bord, ce qui pouvait constituer une source de pollution.

Des employés de la Garde côtière se sont rendus à Port Saunders pour évaluer la situation. Ils ont rencontré le propriétaire du bâtiment pour l’informer de ses responsabilités. La Garde côtière a émis un ordre au propriétaire, mais ce dernier n’y a pas donné suite conformément aux instructions. Par conséquent, la Garde côtière a pris les mesures nécessaires pour contrôler l’événement. Le personnel d’intervention est monté à bord du bâtiment et a constaté que la salle des machines était presque inondée. On a remarqué la présence de carburant diesel, d’huiles lubrifiantes et d’autres huiles hydrauliques à bord du bateau ainsi que d’huile sur la glace autour de l’épave. Le vieux navire à coque de bois a été retiré de l’eau pour empêcher qu’il ne coule. Lorsque l’épave a été déposée sur le quai de l’entreprise Northern Boat Repair, on a remarqué que la proue et la poupe étaient endommagées.

La Garde côtière a informé l’Administrateur que les services d’un expert maritime seront retenus pour évaluer la valeur du bâtiment. Dans l’intervalle, le dossier demeure ouvert.