Endroit :  Fleuve Saint-Laurent, à la hauteur de la ville de Québec

Numéro de cas : 120-684

Au début du mois de novembre, une fuite de diesel provenant du navire de croisière Louis Jolliet dans le fleuve Saint-Laurent a été signalée à la hauteur de la ville de Québec. Le 8 novembre, les médias ont rapporté que la quantité de pollution causée par le diesel était de l’ordre de 7 500 litres, mais l’entreprise a par la suite confirmé que la quantité réelle était considérablement moins élevée.

L’Administrateur n’a pas demandé de lettre d’engagement parce que le déversement était limité et a été réglé rapidement. De plus, le propriétaire était connu pour exploiter une entreprise bien établie à Québec.

La Caisse a retenu les services d’un conseiller juridique pour assurer la liaison avec le propriétaire, Croisières AML, ainsi que pour obtenir l’accord de ce dernier à fournir son certificat de responsabilité financière et à s’occuper du nettoyage ainsi que de toute réclamation future.

L’Administrateur a par la suite envoyé une lettre au propriétaire le 17 novembre 2015 dans laquelle étaient énoncées les exigences de la Caisse. Le propriétaire a répondu le 2 décembre 2015 et a convenu de donner suite à la demande de la Caisse. L’entreprise a fourni une copie de son certificat de responsabilité financière ainsi que l’assurance qu’il s’occuperait du nettoyage et de toute réclamation future.

Le dossier de l’Administrateur demeure ouvert.