Endroit : Baie Chédabouctou, en Nouvelle-Écosse

Numéro de cas : 120-681

À la fin du mois de septembre 2015, l’Administrateur a été informé que la GCC menait une enquête sur des irisations d’hydrocarbures à proximité de l’endroit où le pétrolier Arrow a coulé en 1970 après s’être échoué dans la baie Chédabouctou, en Nouvelle-Écosse. Des nappes d’hydrocarbures d’une superficie équivalente à environ 10 litres ont été observées par un aéronef de surveillance de la pollution de Transports Canada.

Afin de donner des renseignements supplémentaires sur le contexte, il convient de mentionner que le pétrolier SS ARROW transportant presque 17 000 tonnes de combustible de soute « C » s’est échoué dans la baie Chédabouctou, en Nouvelle-Écosse le 4 février 1970. Le pétrolier s’est ensuite brisé en deux avant de couler. Environ 10 000 tonnes d’hydrocarbures se sont déversées contaminant les eaux et les plages de la région de la baie Chédabouctou. Environ 4 000 tonnes d’hydrocarbures ont été récupérées immédiatement après le naufrage, mais plus de 6 000 tonnes sont restées à l’intérieur des citernes à cargaison du navire. Après l’événement du pétrolier, d’importantes modifications ont été apportées à la Loi sur la marine marchande du Canada. Les principes qui régissent la responsabilité et l’indemnisation demeurent en vigueur aujourd’hui.

À la fin du présent exercice, la Garde côtière a informé l’Administrateur qu’elle avait pris les mesures nécessaires pour enlever le combustible de soute « C » accessible de l’épave et n’avait laissé que de petites quantités d’huile résiduelle. L’Administrateur a fermé ce dossier le 31 mars 2016.