Endroit : Quai du port de Trois-Rivières

Numéro de cas : 120-667

L’événement est survenu le 26 décembre 2014, lorsque le remorqueur Chaulk Determination a coulé au quai du port de Trois-Rivières, au Québec, avant de commencer à rejeter du mazout dans le fleuve Saint-Laurent. Le remorqueur transportait 22 tonnes de carburant au moment où il a coulé. Les organismes gouvernementaux, notamment la Garde côtière canadienne (GCC), Transports Canada, le ministère provincial de l’Environnement et l’administration portuaire sont intervenus à la suite de l’événement. Il fallait en priorité contenir les hydrocarbures et récupérer le remorqueur.

Le 28 décembre, le conseiller juridique situé à Montréal a informé l’Administrateur au sujet de l’événement en cours. Le 6 janvier 2015, la GCC a quant à elle avisé l’Administrateur que le propriétaire du remorqueur – une société à numéro établie à Moncton, au Nouveau-Brunswick – avait déclaré n’avoir aucun moyen financier ni assurance. Le coût évalué pour le nettoyage initial s’élevait à environ 200 000,00 $, et il en coûterait plus d’un million pour soulever le remorqueur.

Pour le moment, l’Administrateur a chargé son conseiller juridique de retenir les services d’un conseiller technique pour surveiller la situation en cours de développement et aider à évaluer une éventuelle demande déposée par la Garde côtière auprès de la Caisse d’indemnisation. Le conseiller juridique a donc engagé un expert maritime pour assurer la liaison avec des autorités gouvernementales et rendre compte, de temps à autre, du caractère raisonnable des mesures proposées pour effectuer le sauvetage du remorqueur coulé. À toutes les étapes de l’opération de sauvetage, l’expert a fourni une série de mises à jour, notamment des photographies montrant le travail effectué par le chef de l’opération de sauvetage et les différents entrepreneurs ayant participé aux efforts pour renflouer le Chaulk Determination.

L’Administrateur a été informé que le carburant avait été retiré des réservoirs et que le Chaulk Determination avait été renfloué le 19 février 2015. Lors des opérations de renflouement, la coque et l’intérieur du remorqueur ont été nettoyés. De plus, la salle des machines a été partiellement nettoyée. L’épave a été amarrée au quai à Trois-Rivières.

En avril 2015, le port de Trois-Rivières a pris des mesures à l’égard du risque continu de pollution que représentait ce bâtiment. Des détails sur les mesures prises sont fournis à la section 2.35 du présent rapport. Le 25 août 2015, l’administration portuaire a reçu la confirmation que le bâtiment avait été démantelé et éliminé dans les installations de Verrault Navigation. À la fin de l’exercice, le dossier demeure ouvert.