Endroit : Baie Howe, en Colombie-Britannique

Numéro de cas : 120-665

Le 12 novembre 2014, la Garde côtière canadienne (GCC) a informé l’Administrateur que le Spudnik avait rompu ses lignes d’amarrage et dérivait dans la baie Howe, en Colombie-Britannique. Au moment de l’événement, un vent soufflait du nord à une vitesse de 20 à 30 nœuds et balayait la baie, laquelle est presque entièrement entourée de montagnes escarpées. Le propriétaire n’était pas en mesure de prendre les mesures adéquates. L’ancien navire de débarquement de la US Navy de quelque 195 pieds de long et 35 pieds de large a été construit en 1945 et est fait d’acier soudé. Il a été estimé que les réservoirs à bord contenaient 5 000 litres de carburant diesel, et 1 500 litres d’un mélange d’eau et d’huile lubrifiante se trouvaient dans la salle des machines. Le personnel d’Intervention environnementale de la GCC a engagé un remorqueur Seaspan pour remorquer le bâtiment jusqu’à New Westminster, dans le fleuve Fraser, pour procéder à l’enlèvement du diesel et de l’huile lubrifiante. Le 11 décembre 2014, l’Administrateur a appris que le nettoyage du bâtiment avait été effectué. Le bâtiment était amarré au quai de Valley Towing sur le fleuve Fraser, moyennant un coût d’amarrage quotidien. À la fin de l’exercice, il semble qu’aucune demande ne sera présentée à la Caisse d’indemnisation puisque tous les hydrocarbures ont été retirés du navire.

Le 1er décembre 2015, le conseiller juridique s’est informé auprès de la Garde côtière du statut de sa demande visant le propriétaire du navire pour les dépenses importantes engagées pour l’assainissement du Spudnik. En réponse, la Garde côtière a indiqué que la situation est sous contrôle et qu’elle est encore en contact avec le propriétaire en lien avec la demande. Dans l’intervalle, le dossier demeure ouvert.